Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 17:51

                                                                                   En attendant les billets sur mes lectures en cours, voici un article sur un magnifique roman de Yasmina Khadra, un auteur dont j’aime particulièrement l’écriture. Grâce à ses talents de conteur, je m’évade à chaque fois, portée par l’empreinte de sa culture. Je ne dois pas être la seule, car Ce que le jour doit à la nuit a obtenu le prix Roman 2008 et a été élu « Meilleur livre de l’année 2008 » par le magazine LIRE. L’Attentat, roman passionnant dont je vous parlerai une prochaine fois, a également été récompensé par le Prix des Libraires 2006. D’ailleurs, pratiquement  tous ses romans ont été primés, en France ou à l’étranger, c’est dire à quel point Yasmina Khadra est aujourd’hui un écrivain majeur.


L’histoire

        Younes a dix ans au début de ce roman, qui a pour cadre l’Algérie coloniale, entre 1936 et 1962. Il en a quatre-vingts lorsque l’ histoire s’achève, à Aix-en -Provence. Le narrateur raconte son enfance et les événements marquants de sa vie alors qu’il est devenu un vieillard. Enfant, il vit à Jenane Jato avec ses parents et sa petite sœur Zahra. Jenane Jato est un quartier  pauvre d’Oran. La famille ruinée s’y est installée après le désastreux incendie qui a ravagé leurs terres, déjà hypothéquées par le père. Cette première partie à Jenane Jato est vraiment savoureuse car on y découvre, à travers le regard d’un petit garçon de dix ans, la vie quotidienne dans les années 30. Les dialogues sont souvent teintés d’humour et les personnages sont pittoresques et bien campés (le barbier, Jambe-de-bois, El Moro, Ouari …). Cette partie nous permet de comprendre pourquoi le père consent au sacrifice suprême – dont il ne se remettra d’ailleurs pas – en acceptant de confier son fils à son frère, pharmacien dans la ville européenne et marié à Germaine, afin de lui assurer un avenir. Younes est rebaptisé Jonas et, grâce à ses yeux bleus et à son joli minois, il s’intègre parfaitement bien dans la communauté pied-noir. Il se lie d’amitié avec quatre garçons de son âge, tous colons et les jeunes gens, inséparables, grandissent dans l’insouciance jusqu’à ce qu’éclate la Seconde guerre mondiale, que naissent les idées nationalistes et qu’ils fassent la connaissance d’Emilie …


Mes impressions

       Voilà la trame de ce roman, mais tant d’événements se produisent, tant de liens se font et se défont que le livre se lit avec passion et se referme avec nostalgie. J’ai été d’autant plus touchée par le destin de ces personnages que je suis moi-même issue d’une famille pied-noir. Au cours de ma lecture, je cherchais au détour d’une description ou des événements évoqués, l’atmosphère des histoires  que ma grand-mère me racontait petite. J’ai également trouvé très juste l’évolution du regard du narrateur en fonction de son âge et de sa conscience politique car Younes, élevé entre deux communautés, est sans cesse rappelé à cette réalité lorsqu’il doit faire des choix…

       Sur le site de l’éditeur, on peut lire cette analyse très juste de ce qui fait l’intérêt majeur du roman : « la grande originalité de cette saga qui se déroule de 1930 à nos jours repose sur une courageuse défense de cette culture franco-algérienne que l’Histoire a, de part et d’autre, trop souvent cherché à renier. » (Julliard).


Florilège

       Il y aurait beaucoup à dire encore sur ce merveilleux roman, mais je ne voudrais pas trop dévoiler les ressorts de l’intrigue, alors voici quelques morceaux choisis pour vous mettre en appétit !

       Tout d’abord, Yasmina Khadra nous régale de belles phrases à méditer :

« La vie est un train qui ne s’arrête à aucune gare. Ou on le prend en marche ou on le regarde passer sur le quai, et il n’est pire tragédie qu’une gare fantôme. » (385)


« A quatre-vingts ans, notre avenir est derrière. Devant, il n’y a que le passé. »(403)


« Le malheur est un cul-de-sac. Il mène droit dans le mur. Si tu veux t’en sortir, rebrousse chemin à reculons. De cette façon, tu croiras que c’est lui qui s’éloigne pendant que tu lui fais face. » (282)


       Il apporte un éclairage fort sur cette période historique tourmentée :

« L’Algérie algérienne naissait au forceps dans une crue de larmes et de sang ; l’Algérie française rendait l’âme dans de torrentielles saignées. Et toutes les deux, laminées par sept ans de guerre et d’horreur, bien qu’au bout du rouleau, trouvaient encore la force de s’entredéchirer comme jamais. »(359)


       Tout ceci avec une écriture d'une infinie poésie :

« Quant aux hommes - ces drames itinérants – ils se diluaient carrément dans leurs ombres. » (28)


« Elle n’était pas de chair et de sang ; elle était une éclaboussure de soleil. » (218)


Bonne lecture !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne 21/05/2009 11:46

J'avais adoré L'attentat, les hirondelles de Kaboul m'attendent sur un coin de mon étagère... Et ton billet fait que ma LAL vient d'être rallongée d'une ligne ;)

Heide 22/05/2009 13:27



Je n'ai pas lu Les Hirondelles de Kaboul, mais j'aime tellement cet auteur que ça ne devrait pas tarder !



Moka 19/05/2009 21:46

Je t'ai taguée! Jette un oeil sur mon blog =)

Heide 20/05/2009 15:05



J'en suis très flattée ! Je réponds ce soir !



pimprenelle 17/05/2009 12:40

J'attends donc avec impatience ton article sur L'attentat ;)

Heide 20/05/2009 15:03



Je vais essayer de m'y atteler vite alors !
J'ai quelques articles en préparation pour la fin de semaine ...



Leiloona 17/05/2009 11:05

"L'attentat" m'attend depuis un ou deux ans dans ma PAL, et malgré tout ce que j'entends à propos de cet auteur, je ne l'ai pas encore ouvert. :/

Heide 20/05/2009 14:57



C'est mon préféré ! Lis-le vite Leiloona !



ptit+grain+de+poivre 15/05/2009 10:30

Je n'ai jamais lu cet auteur mais les extraits que tu cites donnent envie de la découvrir.

Heide 20/05/2009 15:00



L'écriture de Yasmina Khadra est toujours magnifique et il sait parfaitement bien faire circuler l'émotion comme susciter la réflexion...



Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg