Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 13:43
                                                                                    
       J'ai ressorti ce livre de ma bibliothèque après avoir écouté Daniel Auteuil évoquant l'adaptation qu'en a faite Zabou Breitman au cinéma. "Mamie lunettes" m'avait prêté ce court roman au moment de sa sortie, mais n'ayant pas réussi à lire Ensemble, c'est tout, malgré plusieurs tentatives, j'en avais finalement conclu que je ne serais jamais réceptive à l'univers d'Anna Gavalda. Et bien, pour tout vous dire, je n'avais pas tort ...



       L'histoire

       Chloé vient d'apprendre que son mari la quitte pour une autre femme, la laissant seule avec leurs deux filles. Bouleversée, elle accepte de suivre Pierre, son beau-père dont elle est très proche, dans la maison de campagne familiale. Le lendemain, après un diner en tête-à-tête, Pierre se livre à une longue et surprenante confession ...


       Mes impressions

       Le roman se lit très vite (217 pages aux éditions Le Dilettante) et sans la moindre difficulté car il est construit sur la base d'un long dialogue entre Pierre et Chloé, entrecoupé de moments avec les filles dont la narration est malheureusement trop vite expédiée. L'essentiel n'est pas là bien sûr, mais décrire la mère aurait été l'occasion de donner de la profondeur au personnage de Chloé et de la rendre plus attachante qu'elle ne l'est au final avec son agacement de femme trompée. Agacement partagé je dois dire, car la douleur de Chloé, je ne l'ai pas ressentie : la jeune femme ne dégage que mauvaise humeur et agressivité alors que ce qu'elle vit aurait dû me la rendre sympathique... C'était peut-être le souhait de l'auteure à qui il faut reconnaître le talent de brosser les portraits à merveille, sans le moindre recours à la description, mais j'ai trouvé Chloé insupportable, voilà tout !
Pierre, dont la personnalité est également très bien dessinée, ne relève pas vraiment l'ensemble avec son histoire assez banale et tellement prévisible !

Vous l'aurez compris, je me suis vraiment ennuyée à la lecture de ce roman... Il aurait fallu un style affirmé et de l'originalité dans le traitement du sujet pour susciter l'émotion, absente pour moi. Le choix du dialogue exclusif, embrouillé dés le début, n'était pas forcément une bonne idée, à mon sens.
Par contre, il n'est pas impossible que l'émotion, étouffée dans le roman, surgisse avec force, à l'écran, portée par le jeu des acteurs. Daniel Auteuil, avec sa sensibilité et ses silences suggestifs, est sans aucun doute parfait dans le rôle de Pierre. Ce roman, qui a plus le profil d'un scénario, pourrait retrouver une intensité par la mise en scène : si les silences justement trouvent une place au milieu des mots, on aura peut-être une idée de la douleur provoquée par ce drame intimiste qui se joue ou s'est joué...


       Florilège

       Le seul "épisode" qui véhicule, pour moi, une émotion vraie et qui m'a donc beaucoup touchée est celui où Pierre évoque la maladie de Françoise, son assistante. Dans ce flash-back, la description très réaliste des ravages physiques de la maladie et l'évocation des liens qu'elle peut créer font écho avec le mal-être de Pierre. Comme quoi, le roman pâtit de l'absence de ces descriptions où s'exprime mieux la créativité de l'auteure.

En voici deux extraits :

" Pourtant j'ai eu un choc en la revoyant. Ce n'était plus my fair lady, c'était un petit poulet jaune. Son cou, ses joues, ses mains, ses bras, tout avait disparu. Sa peau était jaune et un peu épaisse, ses yeux avaient doublé de taille et ce qui me choquait le plus, c'était sa perruque. Elle avait dû la mettre un peu vite et la raie n'était pas au milieu." (page 177-178)

" Tu sais pourquoi je chancelais ainsi ? Ce n'était pas à cause d'elle, ni de ses cathéters ou de sa souffrance, bien sûr que non. C'était ...
Il avait relevé la tête.
- C'était le désespoir. Oui, c'était le boomerang qui me revenait dans la figure ...

Silence." (page 181)

Pour finir, un lien intéressant à propos du film (que je n'ai pas encore vu) :
link


Partager cet article

Repost 0

commentaires

ptitgraindepoivre 14/07/2009 14:54

Je n'ai pas celui-ci mais je n'aime pas du tout cet auteur. Je trouve ses livres plats et mal écrits. On s'ennuie ferme. Enfin un autre son de cloche que les louanges habituelles dans les médias!

Heide 16/07/2009 00:59


C'est vrai qu'elle est très médiatique. Presque autant que Guillaume Musso et Marc Lévi... (j'ai apprécié certains romans de Lévi, mais Musso, je m'ennuie, c'est
toujours la même chose ). Le seul roman que j'ai aimé de Anna Gavalda, c'est en LDJ, 35 kg d'espoir.


émi-lit 06/07/2009 11:20

Heide, viens faire un tour chez moi... on y parle de toi !

Heide 15/07/2009 22:58


J'arrive !


Anneso 29/06/2009 14:50

Je l'ai lu et j'ai eu également le même ressenti que toi !

Heide 16/07/2009 00:55


Je crois qu'il y a des inconditionnels quand même (à part nous ...)


Leiloona 28/06/2009 10:04

Je l'ai lu et un peu comme toi, je m'étais vraiment ennuyée lors de cette lecture. Quelle platitude !

Heide 16/07/2009 00:54


Oui voilà, c'est plat ! Je partage tout à fait ton avis.


nyima le bonheur 21/06/2009 21:04

j'ai beaucoup aimé ce livre, sa nous aide a comprendre pas mal de chose sur la vie

Heide 16/07/2009 00:52


Elle a beaucoup de lecteurs inconditionnels et on ne peut pas lui enlever un certain talent pour parler de la vie simplement.


Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg