Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 14:16

geai-christian-bobin1.gif

Christian Bobin, Geai, Gallimard, 1998

(110 pages dans cette édition)

 

Difficile de présenter ce court roman de Christian Bobin sans risquer de perdre l’essentiel : séparée de l’univers poétique qui la porte, l’histoire pourrait bien paraître banale, sans saveur.  A l’âge de huit ans, Albain rencontre Geai, « noyée depuis deux mille trois cent quarante-deux jours dans le lac de Saint-Sixte, en Isère ». Elle lui apparaît d’abord à deux centimètres sous la glace. On apprend que, de son vivant, Geai « faisait l’école » au village et qu’elle ne portait pas encore le nom de ce bel oiseau. Dans son lit de mort, qu’elle quittera bientôt pour accompagner son jeune ami, elle est vêtue d'une robe de coton rouge et un sourire illumine son beau visage.

Le petit garçon est un doux rêveur, alors quand il raconte en rentrant qu’il était avec la dame de Saint-Sixte, « celle qui sourit au fond du lac », son père lui donne une claque et l’envoie au lit sans souper, ajoutant « ça t’apprendra à traîner dehors au lieu de faire tes devoirs, et à revenir avec la nuit en racontant n’importe quoi. »

Albain pleure, mais " le chagrin est une soupe au sel. Elle laisse l’estomac bien creux." Alors le petit garçon sèche ses larmes et s’endort d’un sommeil « profond et souriant ». Un peu plus tard, le maître félicite son jeune élève après qu’il lui a raconté la même histoire. « La vérité, c’est incroyable », nous dit le narrateur : « La vérité, vous la dites et elle vous attire des claques ou des félicitations. Et le pire c’est que, dans un cas comme dans l’autre, personne ne vous croit. »


Avec Geai, Christian Bobin nous offre un joli conte, emprunt de poésie et de tendresse, une histoire que j’ai trouvée très loufoque, extravagante comme l’est le tempérament d’Albain. Nous le suivons au fil du temps, la poésie des mots dessinant le rythme nonchalant de la vie du jeune garçon, puis de l’adolescent et de l’homme qu’il est devenu, lui qui n’éprouvera jamais le besoin de répondre aux exigences sociales pour être heureux : accompagné de Geai qu’il est le seul à voir depuis l’enfance et dont on ne soupçonnerait la présence que par l’irrépressible envie de bâiller qu’elle provoque, Albain sera - à sa façon toujours fantaisiste - représentant de commerce, cambrioleur de rêves, voire ange-gardien ou fabricant de liberté, et brocanteur, un joli métier qui le mènera à un tournant important de sa vie, de leurs vies…


Ai-je aimé ce roman ? Oui bien sûr, car l’univers de Christian Bobin m’inspire toujours au minimum une certaine tendresse quand ce n’est pas un coup de cœur. Mais je n’ai pas été aussi profondément touchée par le personnage d’Albain et par sa relation avec Geai que je pensais l’être au début de ma lecture. En fait, la nonchalance d’Albain m’a souvent agacée et je n’ai pas trouvé crédible sa manière de prendre la vie.

Peut-être le roman était-il trop court pour savourer pleinement la personnalité d’Albain, peut-être aurait-il fallu en affiner les contours ? J'aurais aimé que l'auteur donne plus d’envergure à la dame du lac. Mais ce n’est pas si grave car le plaisir de la lecture fut tout de même bien présent et c’est l’essentiel non ? De plus, je ne suis pas écrivain et j'admire le travail de Christian Bobin : je crois qu'on est toujours plus exigeant avec nos écrivains préférés !

En tous cas, la beauté de l’écriture justifie largement les avis particulièrement élogieux que j’ai pu lire chez d’autres lecteurs, notamment chez Laure, qui a initié cette lecture commune sur son superbe blog Ma danse du monde.

 

Ce billet est ma deuxième contribution au challenge Christian Bobin proposé par Yuko.


Geai_Bobin_Folio.jpgExtrait :

« Le lac de Saint-Sixte est très sombre, même en été. Le lac de Saint-Sixte ignore l’innocence des étés. C’est une eau qui retient sa lumière, une eau verte et surtout noire qui fait de la rétention de lumière. Le ciel dégringole en bleu dans le lac, passe en vert puis coule en noir.  Il y a plusieurs sortes de noirs dans le noir. Les eaux de Saint-Sixte sont d’un noir mauve, orageux, un noir comme dans les yeux des jaloux. Ce noir est là depuis qu’il y a de l’eau à Saint-Sixte.  Et le sourire de Geai commence secrètement à le ronger, à le diluer, à l’allonger, et le sourire de Geai fait remonter en surface du lac de Saint-Sixte tout le bleu du ciel qui avait coulé dedans. C’est un pays de montagnes. En pays de montagnes, le bleu a une franchise absolue, une netteté blanche. Ce bleu, comment dire : il brûle et il lave. » (10)

 

Belle lecture !

 

Heide 

Challenge-Christian-Bobin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yuko 19/02/2013 13:03


Une belle critique et un livre que j'ai très envie de découvrir ^^ Merci pour ta participation ^^

Heide 02/03/2013 18:25



Merci beaucoup et je viendrai te lire. A bientôt Yuko !



laure 17/02/2013 21:06


Oh ! je te remercie pour tes jolis mots :)


Je comprends ton point de vue et tu n'as pas tort, cependant je trouve bien de rêver et de se dire que ce serait bien aussi de pouvoir vivre comme il vit. En plus il a malgré tout réussi à
s'intégrer à la société et à ce qu'elle "demande", travailler. Il a gardé sa différence tout en s'adaptant quelque peu, suffisamment en tout cas ;)


Bonne soirée bises ;)

Heide 02/03/2013 18:24



Rêver ne peut avoir que des effets positifs, tu as raison. J'ai beaucoup aimé ses lettres de motivation pour trouver un emploi : c'était très drôle et cela représentait parfaitement bien son
approche de la vie.


A bientôt Laure.



DENIS 17/02/2013 20:32


je reste assez "frileux" avec Bobin, j'ai trop peur des "bons sentiments un peu catho" et pourtant je l'ai lu avec intére^t il y a quelques années, ilf audrait que j'en lise un récent pour voir
comment il a évolué

Heide 02/03/2013 18:18



Tu peux même dire "très catho" car sa foi est de plus en plus manifeste dans ses oeuvres au fur et à mesure des publications. Mais je respecte son point de vue et ce qui m'intéresse, c'est
surtout la dynamique de joie profonde que prennent ses écrits du fait que l'auteur soit à ce point "habité". J'admire les personnes capables de s'émerveiller de tout. En général, soit ce sont des
personnes très religieuses, soit des personnes qui ont su garder leur âme d'enfant. Parfois les deux, c'est le cas de Christian Bobin. Lire Bobin, cela me fait du bien, toujours.



Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg