Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 23:06

Onfray L'ordrelibertaire

Edition de poche : J'ai Lu (799 pages)

 

 

L’essai de Michel Onfray s’ouvre sur une citation de Nietzsche que Camus a beaucoup lu dans sa jeunesse :  

« J’estime un philosophe dans la mesure où il peut donner un exemple. »

(Considérations intempestives, III, 3)

 

Voilà qui permet d’introduire le grand projet de Michel Onfray dans ce livre : « mettre fin à la légende créée par Sartre, celle d’un Camus « philosophe pour classes terminales », d’un homme de gauche tiède, d’un penseur des petits Blancs pendant la guerre d’Algérie » (Quatrième de couverture) De ce point de vue, l’objectif est atteint : « Camus sait qu’on ne connaît pas le monde, mais qu’on l’expérimente », nous dit l’auteur et il le démontre avec cœur dans cet essai-fleuve. Mais à vrai dire, je n’avais guère besoin d’être convaincue. Michel Onfray en fait un peu trop sans doute.


L'ouvrage comporte deux grandes parties :

I. Le royaume méditerranéen.

II. L'exil européen.


A partir de la deuxième partie surtout, il y a un peu trop de politique, un peu trop d’histoire de la philosophie, un peu trop de tout en fait. On en apprend beaucoup sur Proudhon, par exemple et sur quantité d’autres penseurs, écrivains ou hommes politiques mais au final, j'ai regretté qu'il n'y ait pas de mise en lumière des écrits de Camus seulement : sa pensée limpide, ses écrits contestataires ou poétiques se suffisent à eux-mêmes. Les pages les plus intéressantes de l’essai sont celles que Michel Onfray consacre à l’enfance, puis au théâtre, espace de militantisme et de fraternité, "le plus haut et le plus universel des genres" selon Camus. Concernant l’enfance, Onfray explique dans quelle mesure « Albert n’était pas sociologiquement préparé pour devenir Camus. » (56) Camus n'a jamais oublié d'où il venait et c'est au peuple qu'il s'adresse dans ses oeuvres, non à l'élite des cercles parisiens. C'est pour les gens de peu qu'il a voulu avec ferveur une démocratisation de la culture, car il savait à quel point le savoir est l'instrument d'émancipation par excellence.


L’analyse de Caligula est également passionnante : cette pièce, publiée en mai 1944, est le premier texte libertaire de Camus. On trouvera également une réflexion très riche sur le roman La Peste, publié en juin 1947, son deuxième texte libertaire. Michel Onfray explique que le portrait du tyran Caligula doit être lu en relation avec ce roman qui fonctionne comme une allégorie de tous les totalitarismes. « La Peste est le roman de ceux qui ne s’empêchent pas – autrement dit le roman de ceux qui ne sont pas des hommes parce qu’ils tuent d’autres hommes – des hommes compagnons des rats, sinon des rats eux-mêmes. » (M. Onfray, page 318) Camus montre par la fiction les conséquences du mal qu’entrevoyait déjà son père, mort au combat lors du premier conflit mondial, en affirmant  

« un homme, ça s’empêche ».

Personnellement, je trouve cette phrase extrêmement parlante et juste, bien plus que tout ce délayage politico-philosophique qui ressemble à un égarement et qui finit par lasser, notamment lorsque Michel Onfray expose sa théorie sur l’opposition entre la philosophie apollinienne, bourgeoise de Sartre - diabolisé à l’extrême d’ailleurs – et la philosophie dionysienne de Nietzsche et de Camus. Derrière la sentence du père, se mêlent la négativité de l’homme et sa part de lumière. Rien n’est définitif et la pensée de Camus lui-même n’est pas manichéenne. Sa philosophie consiste à dire oui au pôle positif et non au pôle négatif, un combat à l’œuvre dans chaque homme.


L’entreprise de Michel Onfray, qui retrace le parcours de Camus en tant qu’  « intellectuel de la gauche libertaire », est louable et l’érudition de son analyse force le respect. La première partie est vraiment passionnante, mais très vite, l’impression de redondance est trop forte pour que le plaisir de la lecture soit complet. Le livre a fini par me tomber des mains et je dois avouer que je n’ai pas lu les 200 dernières pages (sur 729 tout de même !) J’espère ne rien avoir manqué d’incontournable ! Finalement, je me dis que l’essentiel est de lire et relire Camus : L’Etranger, La Peste, Caligula, Les Justes… des œuvres littéraires et philosophiques majeures, plus éclairantes que les théories et les concepts, comme le souligne à juste titre M. Onfray.


Merci à tous d’avoir participé à ce rendez-vous mensuel malgré ma « désertion ». Vos messages chaleureux m’ont beaucoup touchée… Merci encore !


Voici les liens vers les contributions de Coccinelle (alias Catherine), Denis, Lee Rony.

Rendez-vous le lundi 5 août sur la thématique du temps.

En septembre, nous parlerons de Jankélévitch.

En octobre, je vous propose de découvrir Jung et ses fameux archétypes - L'Âme et la vie par exemple - ou de lire Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estès, qui propose aux femmes d'apprendre à vivre en harmonie avec leur nature profonde, à partir d'une analyse de contes traditionnels. Psychothérapeute américaine, "elle a été directrice de l'Institut C.G. Jung de Denver, et est à l'origine de la création du concept de femme sauvage, un des archétypes féminins." (Source : Wikipedia)

En novembre, pour fêter l’anniversaire des lundis philo, à vous de choisir votre thème !


En attendant, bonnes lectures et bons voyages philosophiques !

 

Heide

 chouette-300x211

Partager cet article

Repost 0
Published by Heide - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Missycornish 25/08/2013 23:33


Coucou excuse moi de ne pas t'avoir répondu plus tôt, j'ai posté un billet sur le quatuor ici :


http://artdelire.wordpress.com/2013/08/09/le-quatuor-dalexandrie-justine-et-balthazar/


et sur Duras ici:


http://artdelire.wordpress.com/2013/06/24/1247/


Voilà je ne sais plus si tu les avais déjà lu au cas où je te les redonne. J'ai vraiment aimé le Quatuor, je poursuis la lecture des deux premiers tomes. 

Heide 29/08/2013 00:43



Merci Missycornish. Il est tard ce soir, mais j'ai commencé à mettre mon blog à jour et je poursuivrai demain par un petit tour chez toi.



Coccinelle 16/08/2013 16:21


Lecture commune de Caligula pour septembre ? No problemo ! Quel jour exactement ?


Bonnes vacances 

Heide 29/08/2013 00:46



Alors je viens de l'annoncer pour le vendredi 20, comme on a dit.



DENIS 02/08/2013 20:49


je suis d'accord avec missy "le quattuor d'Alexandrie" est un chef d'oeuvre à lire mais c'est plus de 1 000 page, il faudrait voir comment l'intégrer dans nos RDV philo

Heide 29/08/2013 01:02



Je vais me renseigner sur cette oeuvre que je ne connais pas du tout et lire l'article de missy. Et puis on verra comment l'intégrer aux Lundis philo, c'est une bonne idée.



Missycornish 24/07/2013 22:33


Je lis toujours avec autant de plaisir tes rendez-vous philos. Je n'ai toujours pas lu Camus et pourtout ce ne sont pas les occasions qui ont manque. J'ai dans ma PAL l'Etranger, je le lirai
entre deux lectures et eviterai Michel Onfray pour l'heure. Merci pour ce super billet. Je parlais justement avec Denis de philo et lui disait qu'il y aurait de quoi faire un rendez-vous philo
sur le Quatuor d'Alexandrie. Je suis accro. (je m'excuse pour le manque d'accents, j'utilise temporairerement un clavier anglais).

Heide 02/08/2013 17:15



Merci beaucoup et c'est un grand plaisir de partager en toute simplicité autour de sujets philosophiques. Rejoins-nous quand tu veux.


Le Quattuor d'Alexandrie, je ne connais pas. Encore un grand texte à découvrir alors. Tu peux m'en dire un peu plus ?


Et pour l'Etranger, c'est vraiment un livre marquant, tu verras. J'allais dire poignant d'ailleurs, alors même que le personnage affiche une absence totale d'émotion, ce qui montre le
grand talent de Camus.


Missycornish, tu peux me redonner ton lien vers ton article sur Marguerite Duras ? Je vais mettre tout ça à jour avant fin août. Merci !



LEE Rony 24/07/2013 16:09


Je suis bien d'accord sur l'intérêt qu'il y a à lire, sinon à relire Camus, le passage du temps ne lui nuit pas bien, littérature et philosophie font parfois, mais rarement, bon ménage.


Plus important, j'espère que tout va mieux et que ces jours souvent dédiés aux vacances, j'en sais quelque chose, te sont favorables.


Que l'avenir, pour garder un oeil sur le thème du mois prochain, te soit radieux.


Amicalement.

Heide 02/08/2013 17:08



Oh un grand merci pour tes voeux de bonheur. Je te souhaite la même chose de tout coeur et oui, les vacances me font beaucoup de bien : je prends le temps de vivre comme le préconisaient
Montaigne et Pascal, grand lecteur des Essais (ce qui te donne un avant goût de mon court billet de lundi - court car c'est bien connu, pendant les vacances le temps suspendu s'étire et
file plus vite, donc on a moins le temps ).


Camus aurait eu 100 ans le 7 novembre, ce qui nous donnera de nombreuses occasions d'en reparler autour de lectures communes, si ça te dit. Tes billets de lecture sont toujours éclairants et très
personnels alors j'espère que tu en seras. Par exemple, j'aimerais bien lire ton avis sur Caligula. Peut-être une LC pour début septembre ? A voir avec Coccinelle du blog "La culture se
partage". Donc à très bientôt, bel été, profite !


Amicalement.



Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg