Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 21:04

love-pop.jpg

Murakami Ryû, Love & Pop, Picquier poche, 2009

Titre original : Robu & Poppu, 1996

(Roman, 223 pages)

 

Dans ce roman surprenant par le sujet et le style, il est question d’un phénomène de société propre au Japon : la prostitution de jeunes lycéennes, qui utilisent des messageries téléphoniques pour proposer leurs services ou choisir leurs clients. Il ne s’agit pas toujours de vendre leur corps, mais les risques sont grands de tomber sur des personnes psychologiquement perturbées voire sur des détraqués… Les propositions via ces messageries sont donc aussi hétérogènes que le profil psychique de leurs auteurs, dont les motivations sont toujours malsaines et inquiétantes.

Le 6 août 1996, après avoir passé une partie de la journée avec ses amies, Yoshii Hiromi, 16 ans, répond avec une inconscience stupéfiante à deux messages dont voici le premier : « Euh, une fille qui accepte d’aller faire des courses dans une supérette, tseu, la condition est qu’elle soit mignonne, je cherche une personne sur laquelle les hommes se retournent. Je travaille la nuit, tseu, alors pas plus tard que 22 heures. Si la fille est vraiment jolie, je donne 30 000 yens et même jusqu’à 50 000, tseu ! J’suis pas un type bizarre, si la fille est vraiment top, tseu, aucun problème pour 30 000 yens ou même 50 000. A bientôt. » (94)

A la différence de ses amies, Noda Chisa, Takamori Chieko et Yokoï Nao, c’est la toute première fois que Hiromi va participer en solitaire à une « rencontre arrangée ». Dès le début du roman, le narrateur met en avant le caractère superficiel de l’une de ses activités favorites, son « petit boulot » comme elle l’appelle : «Elle découpait dans des magazines les photos de vêtements, d’objets ou de produits de beauté qui lui plaisaient et les collait dans ce qui constituait un catalogue personnel. » (8) La futilité du désir qui la pousse à agir cet après-midi-là est proportionnelle aux risques qu’elle va prendre : elle désire absolument et sans délai s’offrir une bague, une topaze impériale, pour mettre en valeur ses jolis doigts ! Pourtant, Hiromi est aussi une jeune fille généreuse et sensible, mais son système de valeurs est déréglé. Elle éprouve des sentiments positifs, elle cherche à être juste à l'égard de ses amies, mais elle se trompe dans l’analyse de ce qui doit conduire sa vie. Comme beaucoup de jeunes filles de son âge, elle agit dans l’urgence d’un désir qu’elle ne veut pas différer : « Lorsqu’on a envie d’une chose, il faut tout faire pour l’obtenir sans tarder car les choses changent de nature après une ou deux nuits et redeviennent ordinaires. Elles le savaient très bien comme elles savaient qu’il n’existait pas une seule lycéenne capable de travailler six mois dans un Mc Donald’s pour se payer un sac Prada. » (59) Malheureusement pour Hiromi, « les rencontres ne vont pas se passer comme elle l’avait prévu. » (Quatrième de couverture)

 

C’est un roman à l’atmosphère très glauque, sombre et violent, surtout à la fin. On est bien loin de l’écriture envoûtante et solaire de Murakami Haruki. Je ne peux m’empêcher de les comparer car j’ai lu relativement peu d’auteurs japonais pour le moment, mais j’ai lu plusieurs romans de Murakami Haruki, de grands coups de cœur à chaque fois.

Je sais que Murakami Ryû est un auteur assez controversé. Cependant, même si je n’ai pas aimé Love and Pop, il faut reconnaître à ce roman deux qualités importantes : un intérêt documentaire par rapport à cette forme de prostitution particulière que nous ne connaissons pas, fort heureusement, en France (d'ailleurs, existe-t-elle encore, en 2013, au Japon ? Adalana pourra peut-être nous répondre) et des trouvailles de style intéressantes. Par exemple, on trouve de longs passages mêlant à la narration des textes de chansons, des discours entendus aux actualités, des souvenirs de conversations, sans rupture marquée par la ponctuation, sans préparation du lecteur, ce qui donne l’impression d’être en prise directe avec le monde tel que le voit Hiromi. De même, dans certains dialogues, l’absence de tirets aux changements d’interlocuteurs accélère le rythme de l’écriture pour signifier le flux rapide des conversations, par exemple lorsque les quatre amies passent leurs commandes au Mc Donald.

 

La quatrième de couverture indique que Murakami Ryû "a construit son roman à la manière d'une oeuvre d'Andy Warhol".

 

"La littérature n'a que faire des questions de moralité."

Murakami Ryûryu-murakami.jpg


J’inscris ce billet dans le cadre du Challenge Ecrivains japonais 2013 d’Adalana.

Le mois prochain, nous découvrirons  ŌE Kenzaburō.

 logo-c3a9crivains-japonais 1

Belle lecture !

 

Heide

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DENIS 02/06/2013 18:03


oui c'est un auteur "sulfureux" mais qui mérite d'être lu car je trouve qu'il a un style intéressant et il sait dire que la violence existe même dans les relations sexuelles

Heide 02/06/2013 19:17



Je reviendrai à cet auteur pour me faire une idée plus précise de son oeuvre.



Anis 01/06/2013 12:10


J'avais lu son seul (?) roman solaire, Kyoko, un personne de fille extraordianire. D'ailleurs ils parlent beaucoup des femmes cet auteur. Ce sont toujours elles, les personnages principaux.
Quelle part de fantasme y introduit-il ? Car ce sont souvent des femmes perdues !

Heide 02/06/2013 19:16



Je pense que je lirai d'autres livres de Murakami Ryû car je n'aime pas rester sur un sentiment mitigé. Peut-être Kyoko alors.



Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg