Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 15:23

 

      http://storage.canalblog.com/49/60/161675/70503493.jpg      L'histoire  

 

        Le roman s'ouvre à Frankfurt sur "un terrible drame familial". Alors qu'il n'est plus que l'ombre de lui-même, Kurt Krausmann embarque son désespoir et sa vie désormais en miettes sur le voilier de son ami Hans Makkenroth, direction les Comores où Hans a le projet d'"équiper un hôpital au profit d'une organisation caritative dont il [est] membre". Attaqués par des pirates au large de la Somalie, les deux hommes sont pris en otage. Commence alors pour eux une longue descente aux enfers, dans "un monde de soif et d'insolation "...


            Mes impressions


           L'Equation africaine est un roman entêtant, d'abord parce que, comme toujours, Yasmina Khadra est un virtuose lorsqu'il s'agit d'immerger son lecteur dans une situation de crise. J'ai noté un passage qui m'a fait penser immédiatement au chapitre 1 du Dernier jour d'un condamné de Victor Hugo, avec sa structure close, en forme de cercueil - "Quatre jours !" comme un écho à "Condamné à mort !"- Mais, singulièrement, l'écriture métaphorique de Yasmina Khadra confère une forme de douceur à ce récit d'un voyage ultraviolent, sans doute parce qu'elle sublime les émotions du narrateur.  Kurt subit un destin qu'il n'a pas choisi, à deux reprises, dans des mondes opposés qui évoluent en parallèle et dont les imbrications politiques sont réelles. ll en oublie sa vocation de médecin tant il est sous le choc des deux tragédies qu'il a subies malgré lui. Et nous avons le point de vue d'un homme meurtri, révolté jusqu'à l'inconscience - lorsqu'il brave ses geoliers ou lorsqu'il s'enfuit dans le désert, fort de sa détermination et de sa colère, marchant droit devant lui, sous un soleil de plomb qui finira par écraser son corps meurtri par les blessures et la dénutrition ... De ce fait, dans les deux premières parties du roman, les descriptions de l'Afrique sont particulièrement péjoratives : les mots, durs et secs comme le désert, dessinent l'incompréhension et la peur, nées d'une situation jugée parfaitement injuste et arbitraire. Kurt n'en saisit pas la logique et estime, à juste titre, que seul le hasard en commandera l'issue.

       Séparé de son ami Hans, qui sera l'objet d'une transaction, Kurt poursuit son périple avec un nouveau compagnon d'infortune, Bruno. Prisonnier depuis de longs mois, ce français qui se dit africain, contribuera à faire évoluer le point de vue du narrateur-médecin, notamment en ouvrant sa conscience à la réalité africaine où tous les hommes sont frères et où rien n'est plus sacré que la vie. Ainsi,  la sauvagerie des pirates n'efface pas l'Africain, "un être splendide" car "son coeur est son royaume". Le roman propose ainsi, à travers le parcours des deux hommes, mais aussi par l'ambivalence de personnages comme le pirate Joma Baba-Sy et son "disciple" Chaolo dit Black Moon, une analyse des différences fondamentales entre la culture africaine et la culture occidentale, tout en soulignant que ce sont sans doute nos excès qui entraînent le continent africain vers sa propre perte.


             Florilège


       "Ce qui me dérange, chez mes ravisseurs, ce n'est ni leur désinvolture décatie ni la clochardisation à laquelle les voue leur statut de horde sauvage ; il y a dans leur façon d'exister au jour le jour une absence de conscience manifeste qui rend leur dangerosité aussi naturelle que la morsure d'un serpent, et rien qu'à les sentir autour de moi, je me sens naître et mourir dans un purgatoire où il n'est pas nécessaire d'avoir fauté puisque le seul fait d'y échouer constitue un crime." (page 112)

        "Lorsque le soleil a disparu, l'obscurité se jette sur les ombres comme un prédateur sur sa proie, et une nuit sénescente, sans romance ni attraits, complètement usée par les âges, s'apprête à faire du désert son tombeau." (page 114)

        "Devant nous la file de rescapés se traîne comme elle peut, un balluchon sur la tête, un bébé sur le dos me livrant en vrac la hideur d'un monde dont je ne mesurais guère l'infamie et auquel, à aucun moment de ma vie, je ne m'étais préparé. Un monde où les dieux sans miséricorde n'ont plus de peau aux doigts à force de s'en laver les mains. Un monde sisyphin livré à la lâcheté des hommes et aux ravages des épidémies, avec ses supplices, ses escalades et ses guets-apens, et ses contingents de morts-vivants nomadisant à travers mille tourments, l'espoir crucifié sur le front et l'échine croulante sous le poids d'une malédiction qui ne décline ni ses codes ni son nom." (page 208)

       "C'est un être splendide, l'Africain. Qu'il soit assis sur le seuil de sa case, ou sous un caroubier, ou sur la berge d'une rivière infestée de crocodiles, il est d'abord en lui. Son coeur est son royaume. Personne au monde ne sait mieux que lui partager et pardonner. Si je devais mettre un visage sur la générosité, ce serait le visage d'un africain. Si je devais mettre un éclat sur la fraternité, il aurait celui d'un rire afriacain." (Bruno à Kurt, page 219)

Le site officiel de Yasmina Khadra.


Bonne lecture !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Neph 26/02/2012 13:33

De Khadra, je n'ai lu que "L'Attentat"... sans l'avoir aimé. Du coup, j'hésite vraiment à poursuivre la découverte de l'auteur !

Heide 18/03/2012 09:45



Si tu n'aimes pas le style de Khadra, je comprends ton hésitation à poursuivre. La lecture doit rester un plaisir avant tout et il y a tellement d'auteurs à découvrir ! Pour ma part,
L'Attentat fut un de mes coups de coeur 2009. A bientôt Neph !



Sophie 25/02/2012 20:48

très tentant ! Je note ce titre

Heide 26/02/2012 09:44



Je crois que tu aimes Victor Hugo ... Alors tu devrais apprécier, tout particulièrement, le passage dont je parle.



Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg