Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 23:09

Reinedesneiges_Auzou.jpg

Natacha Godeau et Giorgio Baroni, La Reine des Neiges,

d'après le conte de H.-C. Andersen,

Editions Auzou, Paris, 2012

A partir de 7 ans

 

La Reine des Neiges est un conte initiatique que j’adorais lorsque j’étais enfant. C’est donc tout naturellement que j’ai offert à ma petite Fleur cette adaptation de Natacha Godeau (texte) et Giorgio Baroni (illustrations), publiée dans la collection des grands albums des éditions Auzou. La version de Hans Christian Andersen date, quant à elle, de 1844. Le conte a été adapté au théâtre, au cinéma et à la télévision.


L'histoire

Deux enfants Hans et Hanna, liés par une amitié profonde et indestructible, vont être séparés corps et âmes, à cause de l’aversion d’un méchant troll pour tout ce qui est beau et harmonieux. Il invente un miroir magique capable de refléter de la pire manière les plus belles choses et il s'amuse à en tester les effets sur les anges du Paradis. Le miroir se brise en mille morceaux ensorcelés, qui se répandent sur la terre, « attendant de se glisser dans un œil pour en déformer la vision, menaçant de se planter dans un cœur afin d’en faire un glaçon… » Deux éclats finissent par toucher Hans et durant l’hiver, la Reine des neiges, celle qui « souffle le givre sur [les] vitres », enlève le jeune garçon, qui perd la mémoire à son contact, blotti bien au chaud dans son traîneau. Au printemps suivant, seule Hanna n’a pas abandonné l’espoir de retrouver son ami. Elle part donc à sa recherche et son long voyage initiatique, peuplé d’animaux et d’êtres étranges, la mènera jusqu’au palais de la Reine des neiges où elle pourra utiliser, pour libérer l’âme de son ami, un pouvoir bien plus puissant que celui de sa geôlière : la sincérité et l’amour qu’elle porte à Hans. Ce sont les larmes qui libèrent le cœur et font ressurgir la mémoire. A leur retour, les enfants auront bien grandi…

 

« Voici toute l’histoire de Hans et de son amie Hanna. Dans la grande ville où ils habitaient, nul ne s’entendait aussi bien qu’eux. Il faut dire que ces enfants-là s’aimaient comme frère et sœur. Peut-être est-ce pour cela que le plus méchant des trolls s’en mêla au commencement… »


La situation initiale du conte contient déjà l’opposition qui traverse toute l’histoire : l’amour, « la grâce et la gentillesse » face à la méchanceté, à la volonté de nuire, de blesser, de détruire. La quête d’Hanna symbolise le bien en lutte contre les forces du mal. Cependant, ce sont les anges du Paradis qui, en faisant involontairement vibrer le miroir, précipitent sa chute. Peut-être s’agit-il implicitement d’une remise en question d’une vision trop manichéenne du monde ? Toujours est-il que La violence des forces diaboliques à l’œuvre pour séparer les deux enfants est bien montrée par le réalisme des illustrations, notamment lorsque se répandent sur terre les éclats du miroir maléfique.

 

Reinedesneiges_eclatsmiroir1.jpgReinedesneiges_eclatsmiroir2.jpg

 

L’adaptation est réussie, sans être trop éloignée de la version originale si ce n’est que les noms des personnages ont changé : Hans et Hanna ont remplacé Kay et Gerda. Le sorcier est un troll. Dommage ! Car dans mon souvenir vivaient encore Kay et Gerda. Du coup, en rédigeant cet article, je me dis qu’il faudrait que je retrouve le conte d’Andersen et que je le lise pour compléter mon avis de lecture. Suite au prochain épisode…

Quant à Fleur, elle aime beaucoup son album pour la beauté du texte et des illustrations, mais, à 5 ans, elle ne pose encore aucune question sur l’histoire elle-même, ce qui montre sans doute qu’elle n’en saisit pas encore toute la portée symbolique. Cet album est conseillé à partir de 7 ans par l’éditeur.

 

Cet article est ma première participation au challenge "Contes du monde entier" de Coccinelle (La Culture se partage). Je l'intègre également au challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson (Délivrez des livres).

 

ContesChallenge jelisalbums


Belle lecture !

 

Heide


Repost 0
Published by Heide - dans Albums
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 17:14

CAPATTI-MONACO_2004_le-Chat-de-Gustav-Klimt.jpgBérénice Capatti - Octavia Monaco (Illustrations)

Le Chat de Gustav Klimt, Gallimard-Jeunesse, coll. "Lecteurs en herbe".

Traduction et adaptation française de MIM, Paris 2004 (pour le texte en langue française)

A partir de 7 ans

 

Chaque mercredi (ou presque), je présenterai un album lu à ma petite Fleur et je vous ferai part de ses réactions. Ces billets me permettront de participer au Challenge de Herisson (Délivrer des livres) :

jelisalbums

Quatrième de couverture

"Je suis un chat magique et je t'invite à découvrir mon univers : l'odeur de l'huile, de la peinture et des toiles... Car mon maître est le plus exceptionnel des artistes : je suis le chat de Gustav Klimt..."

 

Voici un magnifique album pour découvrir la vie de ce peintre autrichien, né en 1862 à Vienne et connu pour ses toiles sensuelles aux reflets d'or. ChatKlimt_oeuvres.jpg

En fin d'album, j'ai retrouvé avec bonheur mes oeuvres préférées :  

Klimt LeBaiserLe Baiser, qui symbolise pour moi tout ce que l'amour a de plus beau, la confiance, l'abandon à l'autre dans un temps suspendu, la fusion des corps matérialisée par l'union des tissus aux motifs pourtant bien distincts selon qu'il s'agisse de l'homme ou de son amante.

 

 

Klimt_PortraitEmilieFloge.jpgLe Portrait d'Emilie Flöge, si belle dans sa robe bleue avec son allure altière. Cette femme "moderne" fut la compagne de Klimt. Avec ses soeurs, elle tenait "la maison de couture la plus courue de Vienne : la "Boutique des soeurs Flöge" " où elles dessinaient des vêtements sans corset, qui permettaient au corps des femmes de se mouvoir plus librement.


klimt-gustav-musique-1895-copie-1La Musique I, Les Trois âges de la vie, La Frise Beethoven sont des toiles bien choisies pour les plus jeunes, les oeuvres plus sensuelles comme Danaé ou La Jeune fille étant à réserver sans doute à un public plus mûr.

 

C'était un beau moment de lecture et de complicité avec ma petite, autour de l'art. De manière générale, les jeunes enfants sont très réceptifs à la beauté artistique. Ensuite, à l'adolescence, d'autres préoccupations viennent parasiter cette curiosité naturelle alors je trouve que l'idéal est de commencer à éduquer leur goût et leur regard très tôt. A 5 ans, Fleur a adoré cet album et promet d'aimer Klimt comme sa maman !

ChatKlimt pageor  ChatKlimt peintre

Evidemment, le chat narrateur fut un allié non négligeable car, tout en observant son maître, il manie avec humour l'art de l'anecdote : "je parierais mes moustaches qu'il réfléchit déjà à la façon dont il va pouvoir s'en inspirer." A ce moment de l'album, le chat évoque la mosaïque de l'église de Ravenne, qui déploie les fameuses "tesselles recouvertes d'or et de couleurs vives." Lorsque Gustav peint des amoureux, "je sais d'avance qu'il va ajouter de l'or pour illustrer leur amour. Puis, il peindra des roses comme celles de son jardin." De l'or et des fleurs, de si belles sources d'inspiration...

Et puis ce chat fidèle connaît la phrase magique capable d'ouvrir les coeurs d'enfants : "je vais te confier un secret..."

 

Dans ce très bel album où il est question aussi de l'Art Nouveau ainsi que du groupe Secession fondé par Gustav Klimt et quelques amis artistes, les illustrations sont splendides et s'inspirent avec originalité des caractéristiques de sa peinture. C'est un coup de coeur chez nous !

klimtetsonchat.jpg

 

Belle lecture !

 

Heide

Repost 0
Published by Heide - dans Albums
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 22:15

doudoumechantPonti.gif    Ce soir, j'ai relu à Fleur un album de Claude Ponti, auteur-illustrateur d'albums pour enfants que j'adore moi-même depuis très longtemps, pour tout dire, depuis la sortie de l'album Okilélé, acheté pour mon fils aîné en 1993.

L'univers poétique et drôle de Claude Ponti est si inventif que les illustrations constituent à elles seules une histoire parallèle : elles n'ont pas pour seule fonction d'illustrer le texte, mais il faut y chercher de nouvelles péripéties et des clés de compréhension. Et puis les textes sont de véritables bijoux de créativité et de poésie. Par exemple, dans la maison du petit Oups, vivent les Blayettes et les Bouchanourrirs. Les pauvres vont être victimes du nouvel ami d'Oups...


    L'histoireexpo-ponti05-2


   Oups, un petit bonhomme mi-lutin mi-écureuil qui a toutes les caractéristiquesexpo-ponti03-6 physiques des personnages de Claude Ponti, trouve au grenier un Doudou "tout plat, tout triste et tout abandonné au fond d'un coffre". Après avoir rempli le Doudou avec des plumes, Oups se réjouit d'avoir un nouvel ami "qui ne le quittera jamais". Mais très vite, le Doudou commence à donner à Oups de "mauvaises bonnes idées" (j'adore !) et ce dernier accumule de si grosses bêtises qu'elles vont finir par mettre en danger Migou-Louyou, un autre petit lutin du village, enlevé par un monstre hideux à la carapace de crabe, un monstre pêcheur d'enfants redouté des villageois et nommé Grabador Crabamorr. Oups et le Doudou sont alors chassés, mais les bêtises ne s'arrêtent pas pour autant et on voit bien sur le visage du Doudou des rictus de plus en plus perfides. Cela va si loin que, lors de ce voyage initiatique forcé, le monde lui-même finit par exploser suite à la violente bagarre des montagnes !

 

" Elles se démolissent, s'écrabousillent, s'emmeurtrissent, se concassassinent. Elles explosent. Et le monde entier explose avec elles."

 

Heureusement pour le monde et les petits lecteurs, l'histoire finit bien comme dans les contes - d'ailleurs, l'histoire suit le schéma narratif du conte traditionnel. Oups finit par trouver la raison pour laquelle le Doudou était devenu si méchant et manipulateur...

 

    Les impressions de Fleur (et les miennes)

 

    Fleur, 4 ans et demi, a été captivée par cette histoire. Je l'ai vu à son air effaré devant les bêtises du petit personnage sous l'influence de son Doudou, à sa façon de réfléchir au problème et d'imaginer des solutions face à l'accumulation de catastrophes. Finalement, pour elle, "Oups devrait vider le Doudou", ce qui n'est pas faux puisque les ennuis ont commencé après qu'il a été rempli de plumes.

C'était formidable de discuter avec elle pendant la lecture, de l'écouter commenter et me dire qu'elle n'en voudrait pas, elle, d'un Doudou aussi méchant.

 

ponti.jpg

Claude Ponti (Photo : francetv.fr)

 

Les albums de Claude Ponti sont de véritables oeuvres car, outre la qualité des textes et des illustrations, ils suscitent une vraie réflexion.

Par contre, je lui avais lu cet album lorsqu'elle était plus petite, mais elle n'en avait pas saisi la portée, les différents degrés. Alors, 4-5 ans, c'est vraiment le bon âge pour commencer à découvrir le petit monde de Claude Ponti, avec le soutien d'un adulte cependant, pour attirer l'attention sur tel ou tel détail au cours de la lecture sans quoi l'enfant risque de passer, encore à cet âge, à côté de l'histoire. Il a fallu que je grossisse le trait, en jouant avec le ton de ma voix, que je lise avec entrain donc, mais assez lentement pour lui laisser le temps de bien observer les dessins.

 

Lire Le Doudou méchant, ce fut une occasion d'échanges passionnants et un excellent moment de lecture pour elle comme pour moi.

 

Belle lecture !

 

Je publie cet article dans le cadre du Challenge de Herisson Je lis aussi des albums. C'est ma deuxième participation, mon objectif étant de lire/relire et chroniquer dix albums d'ici le 31 décembre 2012. On y croit !

jelisaussialbumslogo

Repost 0
Published by Heide - dans Albums
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 16:42

 

mon-amie.png

 

Lundi, Fleur est rentrée de l'école toute contente de nous présenter le premier livre de son abonnement à Minimax (tranche d'âge 3-6 ans) de L'Ecole des loisirs.

 

Et c'est un album vraiment intéressant que nous avons eu plaisir à lui lire.

 

Quelques mots sur les auteurs

 

AVT_Alan-Mets_8591.jpegAlan Mets est né à Paris en 1961. Après des études de philosophie et de cinéma, il commence à écrire et à illustrer des livres pour enfants.

"Les héros d'Alan Mets sont tendres et loufoques. Leur visage rond et leur sourire vous entraîneront dans des aventures très originales, rocambolesques et drôles."

(Source : site Ricochet.fr)

 

Smadja.gif"Brigitte Smadja est née à Tunis en 1955. Normalienne et agrégée de lettres, elle est professeur à Paris. Elle a publié une trentaine de romans et une pièce de théâtre, "Bleu, blanc, gris" (diffusée sur France Culture en 1999) à l'Ecole des Loisirs où elle dirige la collection "Théâtre". Elle est également l'auteur de plusieurs romans chez Actes Sud, "Le jaune est sa couleur", "Des coeurs découpés", "Mausolée", "Une éclaircie est annoncée ", "Natures presque mortes" et "Le jour de la finale"."

(Source : fiche auteur L'Ecole des loisirs)

 

Amis dans la vie, ces deux auteurs parlent de "travail à quatre mains" pour la conception de cet album.

 

L'histoire


Au parc, Adonis doit aller jouer avec "ses petits amis" sous la pression de sa mère qui veut discuter tranquillement avec ses "grands amis". Le petit garçon essaie de s'intégrer à une bande d'enfants plus âgés qui jouent au foot, mais ceux-ci le rejettent et un Très-Grand lui ordonne même de "dégager", assez brusquement.

Alors Adonis se sent exclu et il pleure à chaudes larmes, ce que l'on voit sur l'illustration. Contrairement à ce que pensent les adultes, il n'est pas si facile de se faire des copains !

Adonis est sur la défensive lorsqu'il croit sentir, soudain,  derrière lui un nouvel ennemi. Mais celle qui surgit porte en fait le visage réconfortant de l'amitié...

 

Un joli album, non dénué d'humour et plein d'émotion surtout.

 

Belle lecture !

 

Edit : je viens de m'inscrire sur le site de Herisson afin de participer à son challenge Je lis aussi des albums 2012. Il ne me reste plus que quelques semaines pour chroniquer les dix albums du Petit Challenge ! Fin du Challenge le 31 décembre 2012...

 

jelisaussialbumslogo.png

Repost 0
Published by Heide - dans Albums
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 15:31

 

Première année sur la terre serreszau

        Ce beau projet est celui de Stephie qui fut la première à proposer sur son blog un rendez-vous du mercredi autour de la lecture parents-enfants. Je la remercie très chaleureusement d'avoir accepté que je reprenne son idée ainsi que son logo.

Il s'agit donc de rédiger un billet hebdomadaire sur les lectures  proposées à nos petits - dans mon cas, essentiellement des albums car ma fille n'a que trois ans. Si vous passez par là le mercredi, je vous invite donc à vous rendre ensuite chez mon amie bloggeuse Stephie dont la pallette de lecture est plus vaste.


 

        Pour ce premier rendez-vous, j'avais envie de parler d'une très belle découverte faite grâce à un défi lecture CM2-6e, et que ma petite a semblé apprécier malgré son très jeune âge : Première année sur la terre d'Alain Serres et Zaü (l'illustrateur) est un album grand format, publié chez Rue du monde en 2003.


       Le récit, très poétique, raconte la première année d'un renardeau - avec de nombreuses ellipses bien sûr. Ce petit animal, né dans la grande forêt en même temps qu'une "pousse de sapin" n'est pas immédiatement identifié et, dés le début de la lecture,  l'enfant peut poser quelques hypothèses. Puis, au fil des saisons, le texte, constitué de multiples images poétiques, nous invite à découvrir la richesse des expériences sensorielles du renardeau, de son propre point de vue : ainsi, le renardeau découvre son identité grâce au  ruisseau et les gouttes de pluie, il les perçoit comme des flèches (le lecteur peut penser qu'il s'agit d'un chasseur). La nourriture est décrite avec de subtiles métaphores : que sont les "perles de sucre" ? Des framboises. Et qu'est-ce que le "sirop de lumière" ? Le lait. Magique non ? Enfin, que dire de la nature majestueuse dont les étoiles sont des "gouttes de lumière" et où la lune est "la clarté du jour blottie dans un trou silencieux du ciel" ?


       Le lyrisme du récit est magnifiquement illustré par Zaü dont la pallette de couleurs évoque, au fil des saisons, les peintures fauvistes. Aucun personnage  autre que la nature n'apparaît - sauf à la fin où le renardeau est représenté pour la première fois.

De mon point de vue, ces peintures sont une invitation au silence et à la méditation et j'ai eu envie de lire en chuchotant pour ne pas rompre la magie qui se dégageait des doubles-pages. D'ailleurs, ma petite Fleur, très attentive, suçotant son pouce et son doudou, m'a semblé très sensible à l'ambiance.


        Un très bel album donc parce qu'il célèbre la beauté de la nature et la magie de la vie qui s'épanouit.

 

       Bonne lecture !

 

logo le mercredi je lis avec mon p'tit

Repost 0
Published by Heide - dans Albums
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg