Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 17:27

Un petit cadeau à ceux qui comme moi adorent Phil Collins, avec sa très belle interprétation de A Groovy kind of love (1988). La chanson a été écrite dans les années 60 par Toni Wine et Carol Bayer Sager. Le groupe britannique Les Mindbenders la reprennent avec succès en 1965. Chanson pop au départ, Phil Collins en fait une ballade pleine d'émotion. J'adore sa version live de 2004 (vidéo You tube).


Un peu de douceur, c'est essentiel le dimanche soir...

 

Groovy kind of love

 

When I'm feeling blue, all I have to do
Is take a look at you, then I'm not so blue
When you're close to me, I can feel your heart beat
I can hear you breathing near my ear
Wouldn't you agree, baby you and me got a groovy kind of love

Anytime you want to you can turn me onto
Anything you want to, anytime at all
When I kiss your lips, ooh I start to shiver
Can't control the quivering inside
Wouldn't you agree, baby you and me got a groovy kind of love, oh

When I'm feeling blue, all I have to do
Is take a look at you, then I'm not so blue
When I'm in your arms, nothing seems to matter
My whole world could shatter, I don't care
Wouldn't you agree, baby you and me got a groovy kind of love
We got a groovy kind of love
We got a groovy kind of love, oh
We got a groovy kind of love

 

Phil Collins, 1988

 

 

 


 


Bonne écoute et bonne soirée !

 

Heide

Repost 0
Published by Heide - dans Musique
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 12:09

Monet-_Impression-_soleil_levant-_1872.jpg

Claude Monet, Impression Soleil levant,

Huile sur toile, 1872

Musée Marmottan Monet, Paris

 

J'ai décidé qu'il était temps de renouer avec mes dimanches consacrés à la musique ou à la poésie que j'aime. Aujourd'hui, ce sera un mélange des deux, musique et poésie, avec une belle chanson à texte, "La Ligne droite", toujours en hommage à Georges Moustaki, qui s'est éteint jeudi 23 mai 2013, comme vous le savez. 

 

J'ai découvert hier ce très beau duo avec Barbara. Je connaissais les paroles sublimes de Moustaki, mais je ne savais pas que ces deux merveilleux artistes, aujourd'hui disparus, les avaient interprétées ensemble dans un échange très émouvant. J'aime la douceur de Moustaki et le phrasé de Barbara lorsqu'elle reprend la chanson, en s'appropiant les mots pour en faire sa réponse.

 

La video n'étant pas valide pour overblog, je vous en donne le lien (clic sur la photo). J'espère que vous aimerez ce duo autant que moi !

 

georges-moustaki-barbara-ligne 3taf9 480x270 1mkimoPhoto : wat.tv

 

EDIT : en fait, il s'agit d'une compilation des deux interprétations, mais cela n'enlève rien à l'émotion du moment.

 

La Ligne droite

 

Je ne t'attends pas au bout d'une ligne droite
Je sais qu'il faudra faire encore des détours
Et voir passer encore des jours et des jours
Mais sans que rien ne vienne éteindre notre hâte

Il pleut chez moi chez toi le soleil est de plomb
Quand pourrons-nous enfin marier nos saisons
Quand pourrons-nous rentrer ensemble à la maison
Nous avons le temps mais pourquoi est-ce si long

Mes habits ont parfois des traces de poussière
Et le parfum fâné des amours passagères
Qui m'ont rendu la solitude plus légère
A l'aube de mes nuits blanches et solitaires

Et toi mon bel amour dis moi s'il y a des hommes
Qui t'ont rendu la vie un peu moins monotone
Qui t'aident à supporter l'hiver après l'automne
Et les silences obstinés du téléphone

Nous nous raconterons nos triomphes nos fêtes
Mais comment s'avouer toutes nos défaites
L'angoisse qui nous tient l'angoisse qui nous guette
Et s'accroche à chaque pensée à chaque geste

Je sais que tu seras au bout de mes voyages
Je sais que tu viendras malgré tous les détours
Nous dormirons ensemble et nous ferons l'amour
Dans un monde réinventé à notre image

                                                                            Georges Moustaki, album "Danse", 1972

 

J'en profite pour souhaiter bonne fête à toutes les mamans

et à la mienne en particulier !

Heide

NicolasUllern-net_2007-09-16_Rose_Fuchsia-f.jpg

Repost 0
Published by Heide - dans Musique
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 10:00

BarbaraTelerama.jpgSamedi 24 novembre 2012, cela fera quinze ans que Barbara nous a quittés. Elle avait 67 ans. Beaucoup rendront hommage à ses  talents de poète et d'interprète, à sa présence sur scène. Aujourd'hui, la Dame brune reste une référence pour de nombreux artistes.

J'aime beaucoup les chansons de Barbara, la femme me touche aussi, énormément. Alors, je lui rendrai hommage moi-aussi en publiant samedi prochain un article sur Il était un piano noir... ses Mémoires inachevées, que je vais lire cette semaine.

 

Si vous souhaitez vous joindre à moi pour cet hommage, je mettrai un lien vers votre article avec un grand plaisir.

 

J'en profite pour signaler que Telerama a réédité pour l'occasion son hors-série Il y a quinze ans déjà Barbara, notre plus belle histoire d'amour. J'ai feuilleté ce magazine sorti le 7 novembre : les textes sont très denses et illustrés de belles photos. Un "document référence pour mieux comprendre son oeuvre et en saisir la portée."

La radio France Inter lui consacrera aussi une Journée Spéciale le 24 novembre.


Aujourd'hui, j'ai choisi de partager l'une de ses chansons engagées, magnifique chanson,BarbaraLeMaldevivre.jpg magnifique interprétation tant elle savait faire passer l'émotion dans sa voix.

"Göttingen" est extraite de l'album Le Mal de vivre (1964). Elle a été composée en juillet 1964, "en live", c'est-à-dire en Allemagne même, où elle s'est produite suite à l’invitation de Hans-Gunther Klein, directeur du Junges Theater de la ville universitaire de Göttingen Profondément touchée par l'accueil très chaleureux du public allemand, Barbara leur a offert cette chanson, composée sur place donc. Devenue un hymne à l'amitié franco-allemande et à la paix, elle évoque la seconde guerre mondiale et rend hommage aux enfants allemands et français morts durant ce conflit.

 


 

 

Barbara il me revient albumJ'aime toutes les époques de Barbara, y compris les dernières chansons que je vous conseille vivement d'écouter si vous ne les connaissez pas. Sa voix a changé bien sûr avec l'âge, mais elle a gagné en profondeur d'après moi.

Son dernier album Il me revient, enregistré en studio en 1996 avec Jean-Louis Aubert à la guitare électrique, est l'un de ceux que je préfère.

 

Bon dimanche et bonne écoute !

 

Heide

 

 

 

Repost 0
Published by Heide - dans Musique
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 18:01

    En ce dimanche soir, veille de rentrée, l'une des plus belles chansons de Léo Ferré - mais je les aime presque toutes ! -  à partager pour se mettre du baume au coeur.

 

 


 

C'est extra

 

Une robe de cuir comme un fuseau
Qu'aurait du chien sans l'faire exprès
Et dedans comme un matelot
Une fille qui tangue un air anglais
C'est extra
Un moody blues qui chante la nuit
Comme un satin de blanc marié
Et dans le port de cette nuit
Une fille qui tangue et vient mouiller

C'est extra c'est extra
C'est extra c'est extra

Des cheveux qui tombent comme le soir
Et d'la musique en bas des reins
Ce jazz qui d'jazze dans le noir
Et ce mal qui nous fait du bien
C'est extra
Ces mains qui jouent de l'arc-en-ciel
Sur la guitare de la vie
Et puis ces cris qui montent au ciel
Comme une cigarette qui prie

C'est extra c'est extra
C'est extra c'est extra

Ces bas qui tiennent hauts perchés
Comme les cordes d'un violon
Et cette chair que vient troubler
L'archet qui coule ma chanson
C'est extra
Et sous le voile à peine clos
Cette touffe de noir jésus
Qui ruisselle dans son berceau
Comme un nageur qu'on n'attend plus

C'est extra c'est extra
C'est extra c'est extra

Une robe de cuir comme un oubli
Qu'aurait du chien sans l'faire exprès
Et dedans comme un matin gris
Une fille qui tangue et qui se tait
C'est extra
Les moody blues qui s'en balancent
Cet ampli qui n'veut plus rien dire
Et dans la musique du silence
Une fille qui tangue et vient mourir

C'est extra
C'est extra
C'est extra
C'est extra

 

                                          Album Poète, vos papiers, 1967, Barclay

 

Bon dimanche soir !

Heide

Repost 0
Published by Heide - dans Musique
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 19:04


   

Octobre

 

Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à  peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine

Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines
Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris aux antennes

Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu'Octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux

Devant le monde qui s'incline
Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris aux antennes
Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne

Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être

 

Francis Cabrel, "Octobre",

album Samedi soir sur la terre, 1994

1267962119 Samedi Soir Sur La Terre

 
Une chanson que j'adore, extraite de Samedi soir sur la terre, 8e album de Francis Cabrel. J'espère faire plaisir à d'autres inconditionnels de ce chanteur-poète qui vit non loin de chez moi.


Bonne écoute et bon dimanche soir !

Heide 


Repost 0
Published by Heide - dans Musique
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 22:38

Ce soir, hommage à Jeff Buckley, chanteur et guitariste américain, mort accidentellement à l'âge de 30 ans, le 29 mai 1997 (il s'est noyé dans le Mississipi).

Voici l'une de mes chansons préférées, extraite du magnifique album Grace, sorti en 1994 et qui restera le seul enregistré en studio. (vidéo You tube pour l'écouter)

Lover, You Should've Come Over

Looking out the door
I see the rain fall upon the funeral mourners
Parading in a wake of sad relations as their shoes fill up with water
And maybe I'm too young
To keep good love from going wrong
But tonight you're on my mind so
(you'll never know)

I'm broken down and hungry for your love
With no way to feed it
Where are you tonight?
Child, you know how much I need it.
Too young to hold on
And too old to just break free and run

Sometimes a man gets carried away,
When he feels like he should be having his fun
And much too blind to see the damage he's done
Sometimes a man must awake to find that, really,
He has no-one...

So I'll wait for you... And I'll burn oh
Will I ever see your sweet return, oh/or, will I ever learn?
Lover, you should've come over
'Cause it's not too late.

Lonely is the room the bed is made
The open window lets the rain in
Burning in the corner is the only one who dreams he had you with him
My body turns and yearns for a sleep that will never come
It's never over, my kingdom for a kiss upon her shoulder
It's never over, all my riches for her smiles when I slept so soft against her...
It's never over, all my blood for the sweetness of her laughter
It's never over, she is the tear that hangs inside my soul forever
Maybe I'm just too young to keep good love from going wrong
Oh... lover you should've come over...
'cause it's not too late...
I feel too young to hold on
I'm much too old to break free and run
Too deaf, dumb, and blind to see the damage I've done
Sweet lover, you should've come over
Oh, love I'm waiting [I waited] for you
Lover, you should've come over
'cause it's not too late

 

Paroles et musique : Jeff Buckley

Album Grace


 
Repost 0
Published by Heide - dans Musique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Heide
  • Le blog de Heide
  • : Un tour d'horizon de mes lectures, contemporaines ou classiques. De la poésie, juste pour le plaisir des mots ... De la littérature de jeunesse, au fur et à mesure de mes découvertes. Un peu de cinéma et de la BD de temps à autre ... Bienvenue ... à fleur de mots!
  • Contact

livre-volant.jpg

 

 

A lire absolument ! Efflorescences IsmaëlBilly

  Toutes les critiques parues sur Efflorescences d'Ismaël Billy

sont recensées sur la page web de l'écrivain. (ICI)

 

 
 


plume-ecrire-blog.jpg

Recherche

En ce moment, je lis / j'écoute ...

Duras le marin de g Jung_ame_vie_poche.jpg Lettre-a-Helga_2812.jpeg Camus_Lamortheureuse.jpg

Archives

Mon rendez-vous philo

chouette-300x211 

Pour en savoir plus sur le rendez-vous hebdomadaire et la lecture thématique mensuelle, c'est ICI.
La communauté "Les Lundis philo"est créée, n'hésitez pas à vous y inscrire !

 

10e rendez-vous thématique :

Lundi 12 août 2013 (date décalée)

Thème : le temps

Anis ?

Coccinelle

Denis

Lee Rony

Sophie ?

Heide

 

9e rendez-vous thématique :

Lundi 1er juillet 2013

Thème : le philosophe Albert Camus 

Coccinelle (alias Catherine) : Albert Camus

Denis : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Lee Rony : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

Heide : L'Ordre libertaire. La Vie philosophique d'Albert Camus de Michel Onfray

 

8e rendez-vous thématique :

Lundi 3 juin 2013

Thème : Au bout du monde 

Deux approches : le voyage

et/ou

Philosophes/Philosophie du bout du monde (Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Australie...)

Anis : Les femmes, la philosophie et le voyage

Catherine : Au bout du monde avec l'idée de Dieu dans la philosophie religieuse de la Chine (Léon de Rosny)

Denis : Montesquieu, Voyages, Arléa

Lee Rony : Au bout du monde

Heide : Montaigne et le voyage

 

7e rendez-vous thématique :

Lundi 6 mai 2013

Thème : Littérature et philosophie

(Lecture commune récréative : Martin et Hannah de Catherine Clément)

Catherine lance deux débats passionnants pour dépasser le clivage entre littérature et philosophie.

Denis sur  Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder. A consulter aussi Hannah Arendt et Martin Heidegger de Elzbieta Ettinger (essai) : ici.

Lee Rony

Sophie sur Voltaire

Heide sur Martin et Hannah de Catherine Clément

 

6e rendez-vous thématique :

Lundi 1er avril 2013

Thème : La philosophie et le rire 

Catherine : Qui a écrit "Le rire est le propre de l'homme ?"

Denis  : autour d'une citation sur le rire philosophique. Candide de Voltaire (en attendant Bergson)

              Le Rire de Bergson

Lee Rony : Historique de la notion, façon Lee Rony.

Heide : Bergson, Le Rire, Essai sur la signification du comique

 

5e rendez-vous thématique :

Lundi 4 mars 2013

Thème : Femmes philosophes

Catherine : Cléobouline, l'une des premières femmes philosophes (Grèce antique)

Denis : Simone Weil, femme philosophe (1ère partie : sa vie et son oeuvre)

2e partie : La Pesanteur et la grâce (ICI)

Lee Rony signe un poème satirique "Femmes philosophes"

Heide : Hannah Arendt et la crise de la culture (1ère partie : présentation)

 

4e rendez-vous thématique :

Lundi 4 février 2013

Thème : Freud et la psychanalyse

Catherine : points communs et différences entre psychanalyse et philosophie

Denis : Le Malaise dans la culture de Sigmund Freud

Lee Rony  bientôt sur le divan avec cette lettre de son médecin traitant... Excellent ! 

Heide  : le fonctionnement de l'appareil psychique et L'Avenir d'une illusion


  3e rendez-vous thématique :

Lundi 7 janvier 2013

Thème : l'art, la beauté dans l'art

Catherine sur une citation de Platon

Denis sur Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier

Lee Rony sur la question du point de vue, les rapports entre la distorsion des perceptions et la beauté artistique.

Heide sur un texte de Soseki Natsume, extrait d'Oreiller d'herbes, 1906


2e rendez-vous thématique :

Lundi 3 décembre 2012

Thème : la sagesse

Catherine : Oh non George ! Un album de Chris Haughton

Denis : ABC d'une sagesse par Svami Prajnanpad

Lee Rony : "Poésie lexicale"

Heide : Mathieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur

 

1er rendez-vous thématique :

Lundi 5 novembre 2012

Thème : le bonheur

Catherine : Le bonheur

Denis : Bruno Fabre, La Pyramide du bonheur

Lee Rony : Le bonheur

Heide : Le bonheur selon Marc-Aurèle

 

Challenge Marguerite Duras

LIRE L'OEUVRE DE MARGUERITE DURAS

mdjeuneInformations, inscriptions et dépôt de vos liens en cliquant ICI.


Je vous propose deux logos à insérer dans vos articles :

 

duras sourire

 

duras imec 1N'hésitez pas à nous rejoindre pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Marguerite Duras. Pensez à demander votre inscription à la communauté, si vous le souhaitez. Cela permet de recenser facilement l'ensemble des articles publiés.

 

Bibliographie et filmographie avec les liens vers les articles publiés : CLIC (en construction)

 

Deux sites incontournables : l'Association Marguerite Duras, qui organise notamment les Rencontres Duras au printemps et Duras mon amour (site géré par des étudiants italiens)

J'y participe

icone_redacteur2.gif

 

litterature-francophone-d-ailleurs-1_WOTCKMJU.jpg

 

 

Challenge-Christian-Bobin

 

Challenge-Genevieve-Brisac-2013

 

 

challenge-daniel-pennac

 

 

voisins-voisines-2013

  

Defi-PR1

 

Classique-final-3.jpg

 

Ecoutonsunlivre

 

logochallenge2

 

logo-challenge-c3a0-tous-prix

 

logo-c3a9crivains-japonais 1

 

Arsene

 

camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont

 

challenge1_CarnetsderouteFBusnel.jpg

 

jelisalbums.jpg

 

ContesChallenge.jpg